Smart Phone

Soyez plus smart que votre phone.

Les Smartphones ne sont pas des téléphones. Ce sont des ordinateurs avec des fonctionnalités comparables à celles d'un «vrai» ordinateur. Ils présentent les mêmes points faibles que les ordinateurs, mais leur format portable comporte des risques supplémentaires (perte, vol, connexions non sécurisées). Ils peuvent également être utilisés à des fins malveillantes (usurpation de réseau, atteinte à la vie privée, détournement d'images ...)

En outre, le Smartphone est très souvent le premier point de contact des objets connectés et permet notamment de les contrôler ou simplement d’échanger des données avec eux. La sécurité du Smartphone est donc primordiale si l’on veut assurer celle des objets connectés qui gravitent autour. Inversement, un objet connecté compromis pourrait à son tour infecter le Smartphone. Le Smartphone peut également nous aider à maîtriser nos objets connectés, et à les sécuriser ou à les retrouver en cas de perte.

Bref, objets connectés, Smartphone et services dans le Cloud vont main dans la main et il faut assurer la sécurité de chacun d’entre eux pour éviter que des problèmes se propagent rapidement à l’ensemble.

Les risques principaux

Conseils de protection

Applications

Lors de l’installation d’une application, cette dernière vous demande en général l’accès à un certain nombre de données et de fonctionnalités (photos, contacts, envoi de messages…). Il faut accepter ces demandes avec prudence et en fonction de vos besoins réels par rapport à l’application. Si elles sont conformes à la loi, les applications doivent pouvoir fonctionner avec un minimum de droits et d’accès à vos données. Si ce n’est pas le cas, il vaut peut-être mieux y renoncer.
Faites un contrôle régulier des droits octroyés à l’ensemble des applications. Cela vous permettra de faire « le ménage » régulièrement parmi les applications que vous n’utilisez que rarement, ou bien que vous utilisez régulièrement mais qui n’ont pas besoin d’accéder constamment à votre position, par exemple.
Certaines applications évoluent avec le temps et peuvent modifier leurs fonctionnalités et leurs conditions d’utilisation. En suivant ces évolutions vous pourrez garder la maîtrise des données collectées et stockées par votre Smartphone. Ex : certaines applications de guidage GPS ont développé la possibilité de créer des « zones blanches » dans lesquelles vos déplacements ne seront pas enregistrés. En partant du principe que vous n’avez pas besoin de guidage pour vous déplacer dans les endroits que vous connaissez bien, cela peut être une option intéressante pour limiter le nombre de données stockées sur votre Smartphone et dans le Cloud.